Vous êtes ici : Accueil > Séminaires > 2013-2014. Séminaire. Amérique latine (...)
  • 2013-2014. Séminaire. Amérique latine contemporaine. Littérature et (...)

  • Séminaire 2013 2014 Amérique latine contemporaine. Littérature et socio-histoire

    Coordination : Julio Premat, Nathalie Ludec, Enrique Fernández

    (Cuadernos Lirico http://lirico.revues.org/

    Cahiers Alhim http://alhim.revues.org/ )

     

    Axe "Historicités latino-américaines : littérature et société"

     

    Nous commençons, par ce programme, un travail de longue haleine sur le concept, large, d’historicités dans le contexte latino-américain. Cette première année prétend faire un point sur certains aspects du sujet, autant en ce qui concerne les lignes de recherche possibles comme les cadres théoriques à définir. Le programme ci-dessous s’inscrit, aussi, dans la perspective d’une série de collaborations et de projets en réseaux que nous entendons approfondir dans la période qui s’ouvre.

    L’historicité sera à penser, dans le cadre latino-américain, à la fois comme une façon de construire et de comprendre le passé des sociétés et leurs liens avec la mémoire et le patrimoine, historique, culturel et géographique, comme un élément constitutif de la production, de la circulation et de l’organisation collective des œuvres littéraires ou culturelles (insertion dans leur temps, temps de la réception, histoire littéraire, histoire culturelle), et en lignes générales comme la manifestation d’un imaginaire temporel.

    Bien que le travail envisage une perspective large, l’accent sera mis sur les représentations et les pensées actuelles de l’historicité et du lien présent/passé/futur. Car interroger nos conceptions actuelles du temps (le "présentisme") et la modification du statut de l’événement, selon ses modalités d’inscription dans le présent, peut mener à repenser de grandes catégories de la périodisation culturelle et sociale (modernité, postmodernité), pour y souligner des relations différentes avec la nouveauté, la rupture, l’avant-garde, la tradition littéraire, l’actualité. Donc, l’historicité permet aussi de s’interroger sur notre manière de penser le contemporain, en tant que superposition de temps, de rythmes et de traces mnémoniques. Dans cette perspective, le discours littéraire va se situer dans un contretemps dissonant parfois, complémentaire souvent, des autres discours sociaux et culturels. Les modalités spécifiques de représentation et de déformation du temps par le discours littéraire et politique seront bien interrogées.

    Programme du premier semestre

    • Vendredi 4 octobre (14h-17h, salle D143) : Présentation du séminaire. Interventions de Nathalie Ludec, Enrique Fernández, Julio Premat et discussion générale.
    • Lundi 14 octobre : Journée d’études "Le XIXe siècle dans le XXe", organisée en collaboration avec le réseau LIRICO (à l’UPEC).
    • Mardi 3 décembre (15h-17h) : Frédérique Langue (CNRS, UMR 8168-Cerma/EHESS) "Entre mythe et histoire : écrire l’histoire du temps présent au Venezuela"
    • Vendredi 6 décembre : journée d’études : "Ecrire les origines : les récits d’enfance", organisée en collaboration avec l’Université Paris-Ouest Nanterre (au Colegio de España)
    • Vendredi 10 janvier : "Lire de contemporain I", journée de travail en collaboration avec l’Université Catholique de Louvain, l’Université de Gand et la participation de Lionel Ruffel (PR professeur de littérature comparée à Paris 8).J
    • Jeudi 23 vendredi 24 et samedi 25 janvier 2014 : Colloque "Penser les droites en Amérique au XXe siècle"