23/05/2024. Journée d’études. Fascisme, résistances et révolutions, circulations entre le Portugal et la France. Autour des 50 ans du 25 avril 1974


 

Journée d’études
Fascisme, résistances et révolutions, circulations entre le Portugal et la France
Autour des 50 ans du 25 avril 1974
Jeudi 23 mai 2024, 13h45-19h

Site CNRS Pouchet
59, rue Pouchet – 75017 Paris

 

A l’occasion des commémorations du cinquantenaire de la Révolution des œillets au Portugal, le Cresppa (CSU) et le Laboratoire d’études romanes (LER) s’associent pour proposer une demi journée consacrée aux circulations entre le Portugal et la France durant la dictature et lors de la Révolution.
Après un premier temps consacré à la caractérisation du fascisme au Portugal et des résistances depuis la France, une deuxième session portera sur les pratiques d’autogestion et de planification urbaines pendant les années de la révolution, et l’intérêt des sociologues pour ces expérimentations sociales et politiques, puis nous aurons le plaisir de faire découvrir un documentaire qui témoigne de manière sensible de trajectoires d’exil et des circulations entre les deux pays pendant cette période.
La chute de l’Estado Novo résulte d’un coup d’État militaire, transformé ensuite en Révolution par le soutien populaire. La question qui se pose dès lors est celle du caractère du processus révolutionnaire et, par conséquent, du type de régime à implanter pour la construction du Portugal démocratique.
Après un premier temps consacré à la caractérisation du fascisme au Portugal et des résistances depuis la France, une deuxième session portera sur les pratiques d’autogestion et de planification urbaines pendant les années de la révolution, et l’intérêt des sociologues pour ces expérimentations sociales et politiques. Puis nous aurons le plaisir de faire découvrir un documentaire qui témoigne de manière sensible de trajectoires d’exil et des circulations entre les deux pays pendant cette période.

Organisation :
Celia Bense Ferreira Alves (Cresppa, CNRS, Université Paris 8)
Cristina Clímaco (LER, Université Paris 8)
Ugo Palheta (Cresppa, CNRS, Université de Lille)
Yasmine Siblot (Cresppa, CNRS, Université Paris 8)

Contacts :
celia.bense@univ-paris8.fr
cristina.climaco@univ-paris8.fr
yasmine.siblot@univ-paris8.fr

 


 

Programme

13:45 | Accueil

14:00 | Mot d’ouverture
Celia BENSE FERREIRA ALVES, directrice adjointe du Cresppa, directrice du CSU et Enrique FERNÁNDEZ DOMINGO, directeur adjoint du LER

14:10 | Fascisme et résistances au Portugal et en France
Animation : Celia BENSE FERREIRA ALVES (Cresppa-CSU, Université Paris 8)
Ugo PALHETA, sociologue (Cresppa-CSU, Université de Lille)
Cristina CLÍMACO, historienne (Laboratoire d’études romanes, Université Paris 8)

15:00 | Révolutions urbaines sous le regard des sociologues portugais et venus d’ailleurs
Animation : Yasmine SIBLOT, Cresppa (CSU), Université Paris 8
Virgílio BORGES PEREIRA, sociologue (ISUP, Universidade do Porto) Christian TOPALOV, sociologue (CNRS, Centre Maurice Halbwachs)

16:00 Pause café

16:30 | Exils, migrations et circulations avant et après la Révolution
Animation : Cristina CLÍMACO (Laboratoire d’études romanes, Université Paris 8)
Projection du film documentaire Les mains invisibles, de Hugo DOS SANTOS (Kintop, 2022). Table ronde autour du film avec l’ensemble des participant·es et Hugo DOS SANTOS (en visio).