Jean-Louis Fournel (PR)


Professeur des universités

Domaines :
histoire de la renaissance italienne
Histoire de la pensée politique italienne de l’Ancien Régime. Rhétorique et langue vulgaire dans l’Italie de la Renaissance. Histoire du républicanisme italien. Analyse historique du discours politique. Raison d’Etat et utopies (XVIe-XVIIe siècles). Topologie de la littérature.

Contact :
jean-louis.fournel@univ-paris8.fr

I. Encadrement de recherche

Thèses en cours (dont une en co-direction) :

Beatrice Noce, « Alberto Pio da carpi : activité diplomatique et querelles avec Erasme », co-direction avec Raffaele Ruggiero (Aix Marseille Université)

Antonio Perrone « Motivi e forme del disastro nella lirica meridionale », co-tutelle avec l’Université Federico II de Naples (co-directeurs : Giancarlo Alfano et Jean-Louis Fournel), soutenance prévue en 2021

Rosa Anna Paradiso « Per un’analisi del lessico dei testi del disastro in età moderna », co-tutelle avec l’Université Federico II de Naples (co-directeurs : Francesco Montuori et Jean-Louis Fournel), soutenance prévue en 2021

Elena Bilancia « Forme del dialogo cinquecentesco », co-tutelle avec l’Université Federico II de Naples (co-directeurs : Giancarlo Alfano et Jean-Louis Fournel), soutenance prévue en 2021

Aldo Stabile « Pratiche sociali e mimesi letteraria nella Siena dei fratelli Bargagli », co-tutelle avec l’Université de Padoue (co-directeurs : Jean-Louis Fournel et Franco Tommasi), soutenance prévue en 2023

Giacomo Sanavia « L’Art de la guerre de Machiavel : traductions, circulations et usages d’un texte européen », co-tutelle avec l’Université de Padoue (co-directeurs : Jean-Louis Fournel et Alessandra Petrina), soutenance prévue en 2023

I. Valorisation de la recherche

  • « Machiavel : la guerre et la politique » pour la revue Guerres et batailles, décembre 201426) entrée « Machiavel » in Les 100 mots de la République, Que-sais-je, Paris, PUF, 2017
  • entrée « Machiavel » pour le volume collectif Les cent mots de la Républiques, sous la direction de O. Christin, S. Soulié et F. Worms, Que sais-je, Paris, PUF, 2017, p. 80-81.
  • entrée « Machiavelli, Niccolò » in The Wiley-Blackwell Encyclopedia of Diplomacy, 2017
  • Machiavel est animé par une tension morale » entretien in Le Point Hors-Série n° 27, Machiavel, février-mars 2020, p. 73-74
  • (avec Jean-Claude Zancarini), « Machiavel une certaine idée de l’Etat » pour Le Monde Hors-série, septembre-novembre 2020, Gouverner, p. 44-45.

Comptes rendus

  • Sur Massimo Rospocher, Il papa guerriero. Giulio II nello spazio pubblico europeo, Bologna, Il Mulino, 2015, pour la Bibliothèque d’Humanisme et renaissance, 2015, BHR, 2015, numéro 77-3
  • Sur Stefano Meschini, La dominazione francese e lo stato di Milano sotto Francesco 1°, Milano, Franco Angeli, 2015,  BHR, 2015, numéro 77-3
  • Sur la thèse de Jonathan Dumont, Lilia florent  : l’imaginaire politique et social à la cour de France durant les premières Guerres d’Italie (1494-1525), Paris, Champion, 2013, pour BHR, 2015, numéro 77-3
  • Sur l’édition du Discursus Florentinarum Rerum de Machiavel, Neuville, Editions chemins de traverse, 2015, pour BHR, LXXVIII, 2016
  • Sur Isabella Lazzarini, Communication & Conflitct, Diplomacy in Italy (1350-1520), CUP, 2015 pour BHR 2016
  • sur AAVV Books for captains and captains in books, 2016, pour BHR 2016
  • Sur Collectif,De l’ambassadeur, presses de l’EFR, 2015 pour BHR 2017
  • Sur The Italian Academies (1520-1700). Networks of Culture, Innovation and Dissent, edited by Jane E. Everson, Denis V. Reidy and Lisa Simpson, Cambridge & New York, Legenda/Modern Humanities Research Association & Routledge, 2016 et Simone Testa, Italian Academies and their networks, 1525-1700. From local to global, New York, Palgrave Mac Millan, 2015, pour BHR 2017
  • Sur Voices and Texts in early modern Italian Society, Stefano Dall’Aglio, Brian Richardson and Massimo Rospocher (eds), London & New York, Routledge, 2017, pour BHR 2017
  • sur Les guerres d’Italie. Une lecture religieuse de Jean-Marie Le Gall pour "Annali. Recensioni. Online" 2019/1 (Istituto storico italo-germanico di Trento)
  • sur Bibliografia machiavelliana en 4 volumes de Piero Innocenti et alii (Vecchiarelli, Roma, 2016-2018) pour BHR, 2019
  • sur Jean-Jacques Marchand, Studi machiavelliani pour BHR, 2019
  • sur Simone Testa e Marco De Luca, Vita di Niccolo’ Machiavelli, Minerva, 2019 pour Laboratoire italien, Lectures, 2020.
  • sur Alesssio Cotugno, La scienza della parola. Retorica e linguistica di Sperone Speroni, Bologne, Il Mulino, 2018 pour GSLI 2020 et pour BHR 2020
  • sur Andrea Guidi, Books, People and Military Thought. Machiavelli’s Art o War and the fortune of the Militia in Sixteenth-Century Europe, Leiden, Brill, 2020 pour BHR 2020
  • sur Giuseppe Samonà, La frontiera spaesata. una viaggio alle porte dei Balcani, Roma, Exorma, 2020 pour Laboratoire italien, Lectures, 2020
  • sur Claudia Moattti Res publica (Fayard, 2018), pour Revue des études anciennes, 2020, n°1 Tome 122, p. 636-640 (disponible aussi sur le site de la revue http://www.revue-etudes-anciennes.fr/ rubrique : Recensions : comptes rendus)
  • sur Marco D’Eramo, Dominio (Feltrineli, 2020), pour Laboratoire italien, Lectures, 2020
  • sur colloque de Rennes sur Robortello pour RHLF et GSLI, 2021
  • sur Scelta di poesie nell’incendio del Vesuvio di Urbano Giorgi, a cura di Antonio Perrone e Carolina Borelli, Rubettino 2021, pour Laboratoire italien, 2021
     

 

II. Publications et interventions scientifiques

DO : 10 Directions d’ouvrages ou de revues entre 2014 et 2018

  • (avec Xavier Bougarel et Isabelle Delpla), Investigating Srebrenica [édition traduite en anglais, revue et augmentée de Srebrenica 1995. Analyses croisées des enquêtes et des rapports, in Cultures et Conflits (n° 65, printemps 2007)], Berghan Books, Oxford and New York, 2012, 200 p. [édition de poche, 2014 et e-book]
  • (avec Hélène Miesse, Paola Moreno et Jean-Claude Zancarini), Catégories et mots de la politique à la Renaissance italienne, Münich, Peter Lang, 2014, 307 p.
  • (avec Enrico Mattioda et Rosanna Gorris-Cadmos), Ai confini della letteratura, atti della giornata di studio in onore di Mario Pozzi, collana “Saggi e ricerche” della Fondazione N. Sapegno, Torino, Nino Aragno Editore, 2015, 197 p.
  • (avec Marie-Madeleine Fontaine), Les mots de la guerre dans l’Europe de la Renaissance, Genève, Droz, 2015, 362 p.
  • (avec Xavier Tabet), édition de l’ouvrage d’Alessandro Fontana, L’exercice de la pensée, Paris, Presses de la Sorbonne, 2015, 304 p
  • (en collaboration avec Romain Descendre), Langages, Politique, Histoire. Avec Jean-Claude Zancarini, Lyon, ENS Editions, 2015, 622 p.
  •  Laboratoire italien, n°17/ 2016 : Textes et documents au temps des Guerres d’Italie : Alciato, Gagliano, Guicciardini, Machiavel, Sforza
  • (en collaboration avec Christian Biet), Après laguerre..., numéro monographique de la revue Asterion n° 15 (revue en ligne d’histoire des idées politiques, ENS de Lyon, 2016)
  •  Fedeli, diligenti, chiari e dotti. Traduttori e traduzioni nel Rinascimento, a cura di Elisa Gregori, Jean-Louis Fournel e Ivano Paccagnella (dir.), Padova, CLEUP, 2016, 610 p.
  • (en collaboration avec Juan Carlos D’Amico), François 1er et les territoires italiens, Editions de l’Ecole française de Rome, Rome, 2018
  • (avec Pierre Civil, Corinne Lucas-Fiorato et Françoise Crémoux), Temporalités I. La fabrique du présent (XVe et XVIe siècles), Paris Garnier, 2019, 494 pages`
    (avec Matteo Residori) Ambassades et ambassadeurs (XVe-XVIIe siècles), actes du colloque d’octobre 2015, Genève, Droz, 2020, 450 p. 
    (avec Corinne Lucas), Les mots et les gestes dans l’Italie de la Renaissance, Laboratoire italien, n° 25, 2020.
    Forum « Alessandro Fontana.Tracce di un’esperienza di pensiero » : dossier de la revue Storica, LXXVII, 2021, p. 41-140
    (avec Matteo Palumbo), Laboratoire italien n° 27 : A distance/ A distanza, 2021/2

OS : Ouvrages scientifiques

  • (en collaboration avec J.-C. Zancarini), édition revue et corrigée de Machiavel, De Principatibus/Le Prince, traduction française, introduction, et commentaire, Paris, PUF, collection Quadrige, 2014, 430 pages
  • (avec J.-C. Zancarini), Machiavel, une vie en guerres, Paris, Passés composés / Humensis, février 2020, 604 p.

 

ACL : Articles dans des revues internationales ou nationales avec comité de lecture

  • (avec J.-C. Zancarini) « Il Savonarola di Machiavelli », Bruniana e Campanelliana, Ricerche filosofiche e materiali storico - testuali XX, 1 (2014) pp. 47-60
  • « La Guerre et l’État. Statuts et histoires d’un micro-texte machiavélien (Le Prince, III, 48) », Exercices de rhétorique [En ligne], 3 | 2014, mis en ligne le 17 juin 2014, consulté le 17 juin 2014. URL : http://rhetorique.revues.org/258 ; DOI : 10.4000/rhetorique.258
  • « Is the Prince really a political treatise ? A Discussion on Machiavelli’s political motivations for writing The Prince  », Italian Culture, Vol. xxxii/2, September 2014, p. 85-97.
  • « Le devoir du poète. Nécessités du présent et critique des auctores chez Tommaso Campanella », Transalpina, L’écrivain et les formes du pouvoir à la Renaissance, Université de Caen, 2014, p. 169-186
  • « Ecrire de prison : le cas Campanella », Quaderni di storia religiosa, numéro monographique “La religione dei prigioneri”, Cierre edizioni, 2013 [mais 2015], p. 269-288.
  • « Une lecture du sonnet de Tommaso Campanella Delle radici dei gran mali del mondo », Chroniques italiennes web 31 (1/2016)
  • « L’astuzia della storia o i tempi della politica. in Campanella », Chroniques italiennes web 31 (1/2016)
  • « Dire la rupture dans l’histoire républicaine après 1494 : un moment savonarolien ? », in Per Donald Weinstein, in Bruniana & Campanelliana, 2016/1, p. 164-168.
  • « Les formes de la tyrannie ou le paradoxe de Laurent le Magnifique », Histoire culturelle de l’Europe [En ligne], Revue d’histoire culturelle de l’Europe, Légendes noires et identités nationales en Europe, Tyrans, libertins et crétins : de la mauvaise réputation à la légende noire,mis à jour le : 17/05/2016,URL : http://wmrsh.unicaen.fr/mrsh/hce/index.php?id=190
  • (en collaboration avec C. Biet), « Après la guerre : tentative de définition d’un objet complexe », in Asterion. Philosophie, histoire des idées, pensée politique, n° 15, ENS Editions, 2016, numéro monographique Après la guerre, C. Biet et J-L. Fournel (eds.)
  • (en collaboration avec R. Descendre et J.-C. Zancarini), « Après les guerres d’Italie : Florence, Venise, Rome », in Asterion. Philosophie, histoire des idées, pensée politique, n° 15, ENS Editions, 2016, numéro monographique Après la guerre, C. Biet et J-L. Fournel (eds.)
  • “Ricordo di Germana Ernst”, Bolletino di italianistica, 2016/2, p. 143-146.
  • (avec Jean-Claude Zancarini), “La forma ricordo di Matteo Palumbo : dagli “orizzonti della verità” alla « mutazione delle cose” ”, in Studi rinascimentali, 15/2017, pp. 25-30.
  • « Le comunità di Campanella. Omaggio a Germana Ernst », in Bruniana & Campanelliana, 2017/2, pp. 619-628.
  • « Il Principe è davvero un trattato politico . Notarelle sui tanti perché della redazione del Principe », in L’illuminista n° 49-50-51, anno XVII, 2018, numéro monographique Machiavelli, G. Pedullà (ed.), p. 23-44 
  • « Machiavelli aristotelico nella Francia del XVI secolo : un’operazione linguistica », Rivista di storia della filosofia, n. 2 / 2019, p. 249-266
  • « L’Histoire contre l’Histoire : penser un canon littéraire pour échapper aux temps de guerre », in Littérature, n° 196, 2019, p. 31-40.
  • « L’écriture de la catastrophe dans l’Italie en guerre (1494-1559) : une histoire européenne », in Cahiers de recherches médiévales et humanistes (CRMH), contribution au dossier « Les relations politiques et culturelles entre l’Italie et la France à la Renaissance : la représentation problématique d’une différence d’échelle », R. Ruggiero (dir.), n° 38, 2019/2, p. 23-46
  • « Le tempo de la politique : écrire vite, écrire juste dans la Florence de Machiavel », in Carte semiotiche, n° spécial Forme semiotiche dell’espressione politica a cura di Juan Alonso Aldama e Denis Bertrand, Annali 6 - Dicembre 2018 (mais en fait 2020)
  • (avec Corinne Lucas-Fiorato) « Mesurer mots et gestes dans la première modernité », introduction à Mots et gestes dans l’Italie de la Renaissance, numéro 25 de Laboratoire italien (en ligne), 2020
  • « Dire la guerre à Florence aux temps des guerres d’Italie : la langue militaire et les langages de l’état de guerre », Il Pensiero Politico, LIII, 2020/2, p. 245-256
  • « Ricordi sul carattere infinito di una scrittura » in Storica, XXVI, 2020, p. 45-52.

 

Chapitres dans des ouvrages collectifs

  • “L’instabile stabilita dei linguaggi della politica. Note sulla durata semantica delle parole”, in Per civile conversazione. Con Amedeo Quondam, a cura di B. Alfonzetti et alii, Roma, Roma, Bulzoni Editore, 2014, pp. 583-595
  • « Au-delà de l’expérience : la conjecture et l’opinion », in Catégories et mots la politique à la Renaissance italienne, Jean-Louis Fournel, Hélène Miesse, Paola Moreno et Jean-Claude Zancarini (eds), Münich, Peter Lang, 2014, p. 227-242.
  • (avec Jean-Claude Zancarini), « La vie politique des mots », in Catégories et mots la politique à la Renaissance italienne, Jean-Louis Fournel, Hélène Miesse, Paola Moreno et Jean-Claude Zancarini (eds), Münich, Peter Lang, 2014, p. 279-286.
  • (en collaboration avec Jean-Claude Zancarini) pour l’Enciclopedia Machiavelli (3 volumes, Gennaro Sasso e Giorgio Inglese (dir.), Roma, Treccani editore, 2014) : les entrées Armi, Artiglieria, Borbone (Carlo di), Calmo (Andrea), Carlo VIII, Cavalleria, Cordoba (Gonsalvo da), Crudeltà/Pietà, Fanteria, Fortezze, Francesco I, Francia (fortuna francese di M.), Guerra/Pace, Luigi XII, Nemici, Odio/Amore, Parte/Setta, Patria (amore di ), Ravenna (battaglia di), Ruina, Savonarola, Tirannide
  • ( J-L Fournel & alii) « La question de la langue comme question des langues » in Imprimeurs et libraires de la Renaissance. Le travail de la langue, Genève, Droz, 2015, p. 31-70 (avec traduction allemande)
  • (avec Marie-Madeleine Fontaine), Introduction, in Les mots de la guerre à la Renaissance, cit., p. 11-20
  • (en collaboration avec J.-C. Zancarini), « La langue du conflit dans la Florence des guerres d’Italie » in Les mots de la guerre dans l’Europe de la Renaissance, cit., p. 259-284.
  • « Le corps du soldat chez Machiavel », in Mélanges en l’honneur de Marie-Madeleine Fontaine, Genève, Droz, 2015, p. 149-162.
  •  Orality in machiavellian Prose /Tracce d’oralità nella prosa machiavelliana, in Orality and Writing in Modern Italy, Brian Richardson (ed.), Londres, Ashgate, 2015, p. 159-172.
  • « Les passés et les territoires des prophètes : 
    les cas de Savonarole et Campanella », La Légitimité implicite, sous la direction de Jean-Philippe Genet, Ecole Française de Rome / Presses de la Sorbonne, 2015, vol. I, p. 145-165.
  • « Histoire et politique pendant les guerres d’Italie : un nouveau savoir florentin », in L’Histoire à la Renaissance. A la croisée des genres et des pratiques, Rachel Darmon, A. Desbois-Ientile et A. Vintenon (dir.), Paris, Garnier, 2015, p. 281-302
  • “I tempi delle parole nella prosa machiavelliana : considerazioni su tre storie incrociate”, in Lessico ed etica nella tradizione italiana di primo cinquecento, R. Ruggiero (ed.), Pensa, Lecce, 2016, p. 123-138.
  • (avec Jean-Claude Zancarini), “Uno vivere di repubblica bene ordinato". Guicciardini e la riforma delle instituzioni e del governo fiorentino”, in La politica in Toscana da Dante a Guicciardini, G. Garfagini (ed.), Firenze, Edizioni Poilistampa, 2017, pp. 159-188.
  • « De la Storia d’Italia à l’Histoire des guerres d’Italie. Traductions et publications françaises de la Storia d’Italia de Francesco Guicciardini dans la deuxième moitié du XVIe siècle », in Les traductions comme textes politiques, sous la direction de Francesca Piselli et Fausto Proietti, Paris, Classiques Garnier, Collection Constitution de la modernité, 2017, p. 19-36
  • (avec Jean-Claude Zancarini), "Machiavelli e la questione della guerra", in Machiavelli, a cura di Emanuele Cutinelli-Rendina e Raffaele Ruggiero, Roma, Carocci editore, 2018, p. 245-264
  • (avec J.-C. Zancarini), « Che cosa il lessico dice della politica nella Firenze delle guerre d’Italia », in Lingua e politica, Associazione degli storici della lingua italiana (ASLI), Firenze, Cesati, 2016
  • « Conquête, empire, seigneurie, loi, tyrannie : grammaire de la domination et mondialisation ratée de la monarchie espagnole selon Tommaso Campanella », in La domination comme expérience européenne et américaine à l’époque moderne, études réunies par David Chaunu et Séverin Duc, Bruxelles-Bern-Berlin-New York-Oxford, Wien, Peter Lang, 2019, p. 19-34.
    169) .
  • « La fausse évidence du présent » (avec Françoise Crémoux et Corinne Lucas Fiorato) présentation du volume collectif Le présent fabriqué, tome I, Garnier, 2019, op. cit., p. 8-28.
  • « Machiavel de cape et d’épée, observateur d’un monde abîmé », in Cahiers de l’Herne, numéro consacré à Jean Giono, 2020, p. 275-279.
  • « Machiavelli et Guicciardini en ambassades (1500-1512) : de premières expériences diplomatiques contrastées », in Les relations diplomatiques franco-italiennes dans la première modernité. Communicartion politique et circulation des savoirs, G. Alonge et R. Ruggiero (eds), Lecce, Pensa, 2020, p. 51-76.
  • « Entre la paix et guerre le travail de l’ambassade », Avant-propos du volume collectif Ambassades et ambassadeurs (XVe-XVIIe siècles), Genève, Droz, 2020, op. cit., p. 7-17.
  • « Du parlamento au Grand Conseil florentin (1494-1530) : essai d’interprétation sur le passage de la représentation des citoyens d’une place publique à une salle fermée », in La représentation avant le gouvernement représentatif, S. Hayat, C. Péneau et Y. Sintomer (dir.), Presses universitaires de Rennes. 2020, p. 151-174.
  • « Machiavelli prima del machiavellismo : Manoscritti, incontri, letture senesi attorno ad un Machiavelli eloquente », préface de l’édition critique de Bartolomeo Carli Piccolomini Trattato del perfetto cancelliere e altri scritti (a cura di Germano Pallini, Torino, Aragno, 2021), p. VII-XIV.
  • Ecritures géographiques et lectures restreintes. Botero lu par Campanella et les « campanelliens », in Un mondo di Relazioni, E. Andretta, R. Descendre et A. Romano (dir.), Roma, Viella, 2021, p. 251-279.

Communications avec actes dans un congrès national ou international

 

  • « Ecriture(s) diplomatique(s) et écriture(s) de l’histoire : la question du prince chez Machiavel et chez Guicciardini », colloque de la FISIER, 22-24mars 2007, L’intime du droit, M. Engamarre et A. Vanautgerden (eds), Genève, Droz, 2014, p. 43-67.
  • « Questione della lingua e lingue degli stati : lingua dell’impero, lingua dello stato e lingua imperiale », in Ai confini della letteratura. Atti della giornata in onore di Mario Pozzi, J.-L. Fournel, R. Gorris-Cadmos et E. Mattioda (eds), Torino, Fondazione N. Sapegno, Nino Aragno editore, 2015, pp. 3-18
  • « La bataille de Ravenne (avril 1512) : la première bataille moderne ? », in La Bataille. Du fait d’armes au combat idéologique, sous la direction d’A. Boltanski, Y. Lagadec et F. Mercier, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, p. 79-91.
  • « Il genere e il tempo delle parole : dire la guerra nei testi machiavelliani », in The Radical Machiavelli. Politics, Philosophy and Language, edited by F. Del Lucchese, F. Frosini and V. Morfino, Boston & Leiden, Brill, 2015, p. 23-38.
  • « La questione dell’amore nella politica machiavelliana : amore, odio, paura », in Machiavelli Cinquecento. Mezzo millennio del Principe, Milano, Mimesis, 2015, p. 261-272. 
  • « I loci duo de Guicciardini e Pietro Perna. La traduzione come polemica filologica plurilingue », in Fedeli, diligenti, chiari e dotti. Traduttori e traduzioni nel Rinascimento, a cura di Elisa Gregori, Jean-Louis Fournel e Ivano Paccagnella (dir.), Padova, CLEUP, 2016, p. 185-200
  • (avec I. Paccagnella), « Premessa », in Fedeli, diligenti, chiari e dotti. Traduttori e traduzioni nel Rinascimento, a cura di Elisa Gregori, Jean-Louis Fournel e Ivano Paccagnella (dir.), Padova, CLEUP, 2016, p. 9-22
  • « La retorica delle nazioni o il racconto che non c’è. La Disfida nella Storia d’Italia  », in La disfida di Barletta. Storia, fortuna,rappresentazione, a cura di Fulvio delle Donne e Victor Rivera Magos, ,Roma, Viella, 2017, pp. 95-108
  • « Fortunio, la letteratura e le lingue : regole per il presente », in “Un pelago di scientie con amore”. Le regole di Fortunio a cinquecento anni dalla stampa, a cura di Paola Moreno e Gian Luca Valenti, Roma, Salerno, 2017, pp. 109-126.
  • « Gonzalve de Cordoue, la carrière italienne d’un hidalgo andalou : vice-roi ou capitaine d’Empire ? », in Italie et Espagne entre Empire, cités et Etats. Constructions d’histoires communes (XVe-XVIe siècles), sous la direction de Alice Carette, Rafael M. Girón-Pascual, Raúl González Arévalo, Cécile Terreaux-Scotto (actes du colloque de Grenoble 26-27 mars 2015), Roma, Viella, 2017, pp. 203-224.
  • « Machiavelli europeo : una prospettiva dalla Francia del secondo Cinquecento », in Rinascimento fra il Veneto e l’Europa. Questioni, metodi, percorsi, a cura di Elisa Gregori, Padova, Cluep, 2018, p. 71-88
  • « François Ier, Machiavel et Guicciardini : Florence et le roi de France… », in François 1er et les territoires italiens, Editions de l’Ecole française de Rome, J. C. D’Amico et J.-L. Fournel (dir.), Rome, 2018, p. 157-178.
  • (avec Juan Carlos D’Amico), « Epilogue », jn François 1er et les territoires italiens, Editions de l’Ecole française de Rome, J. C. D’Amico et J.-L. Fournel (dir.), Rome, 2018, p. 479-486
  • (avec Juan Carlos D’Amico), « Présentation », in François 1er et les territoires italiens, Editions de l’Ecole française de Rome, J. C. D’Amico et J.-L. Fournel (dir.), Rome, 2018, p. 1-30
 
 
 
 
 
(Dernière mise à jour le 17/01/2022)