Vous êtes ici : Accueil > Atelier Romanités Numériques
  • Atelier Romanités Numériques

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  •  

    Atelier « Romanités Numériques »

    Responsable : Marta LOPEZ IZQUIERDO

     

    Objectifs :

     

    Atelier de travail sur les textes et la variation textuelle par le biais du numérique, avec la création d’une plate-forme d’édition multiple.

     

    Le projet d’atelier « ROMANITÉS NUMÉRIQUES » est un espace de travail sur la variation linguistique et textuelle où les méthodes et les pratiques de recherche traditionnelles (linguistiques, philologiques, littéraires, historiques...) se confrontent et interagissent avec les possibilités offertes par les humanités numériques.

     

    Dans cet atelier, l’étude de la variation linguistique dans ses dimensions diachroniques et synchroniques sera privilégiée, notamment à travers l’étude des liens entre les variantes d’une tradition textuelle et l’innovation linguistique dont elles sont l’indice. Pour cela, nous envisagerons la construction d’une plate-forme d’édition et d’annotation permettant l’alignement et la comparaison des différentes versions connues d’un même texte ou de différents textes d’une même période.

     

    Sous le format d’un atelier à visée exploratoire, ce projet se développe sur trois volets complémentaires et progressifs :

     

    1) Recensement des ressources numériques disponibles en SHS, spécifiques aux langues romanes.

     

    Ce premier volet permettra :

    • le repérage des outils existants pour la numérisation et l’analyse des textes,
    • la mise en commun des ressources connues spécifiques au domaine roman,
    • la sélection des outils nécessaires pour les travaux des membres du projet.

     

    2) Formation aux outils numériques nécessaires pour le développement de l’atelier.

     

    Pour le deuxième volet, des séances de formation sont organisées pour l’ensemble des membres de l’équipe LER intéressé-e-s, en collaboration avec d’autres services et unités de l’Université.

     

    3) Création d’une plate-forme en ligne de diffusion et d’édition numérique.

     

    Le troisième volet, qui se mettra en place progressivement, consistera en la création d’une plateforme pour l’édition numérique multiple associant :

    • des technologies d’alignement de corpus,
    • d’annotation textuelle (TEI-XML) et
    • d’analyse textométrique ,

    et qui permettra la comparaison de différentes versions disponibles ou conservées d’un même texte. L’édition multiple est conçue comme un outil interactif, qui offrira plusieurs modes d’affichage des textes édités, ainsi que la possibilité d’effectuer des recherches complexes diverses grâce aux outils associés à l’édition :

    • lemmatiseurs,
    • concordanciers,
    • annotations syntaxiques,
    • calculs lexicométriques.

     

    Ce type d’édition, peu développé encore aujourd’hui, offre des intérêts certains pour tous les chercheurs travaillant sur les textes en tant que processus de textualisation.

    Au-delà d’un objet textuel figé et définitif, ce sont les opérations de mise en texte et, dans une perspective diachronique, la langue en devenir, qui sont ainsi constituées en objectifs au premier plan de l’étude.

     

     

     

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page