Vous êtes ici : Accueil > Soutenances de thèse de Doctorat > 20/11/2017. Soutenance de thèse de (...)
  • 20/11/2017. Soutenance de thèse de Doctorat de Paulino FUMO

  • Soutenance publique de thèse

    de Doctorat en Études Portugaises, Brésiliennes et de l’Afrique lusophone,

     

    Référenciation et construction argumentative dans des productions écrites en portugais d’élèves mozambicains de l’enseignement secondaire : étude de cas

     

    le lundi 20 Novembre 2017

    à 14h30 - Salle D143

    Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis

    2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis - tro : Saint-Denis Université (ligne 13)

     

     

    Le jury est composé de :

    • Maria Helena ARAÚJO CARREIRA, Professeur des Universités, Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis, directrice de thèse
    • Isabel Margarida DUARTE, Professeur (« Professora Associada »), Universidade do Porto (Portugal)
    • Jacqueline PENJON, Professeur des Universités, Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle
    • Isabel ROBOREDO SEARA, Professeur (« Professora Extraordinária »), Universidade Aberta de Lisboa (Portugal)

     

     

    Résumé

    Cette thèse propose une analyse de la contribution de ressources linguistico-énonciatives et textuelles pour la construction du sens et de l’argumentation dans desproductions écrites en portugais d’éves de l’enseignement secondaire ral de deux écoles mozambicaines  : École Secondaire de Moamba et École Secondaire Josina Machel de Maputo. Justife par une nette survalorisation, dans l’enseignement secondaire mozambicain, d’une vision rtorique de construction de l’argumentation (thèse-arguments) au triment d’une vision sémantico-pragmatique basée sur des ressources linguistico-discursives, cette étude vise à apporter une contribution théorique et analytique, en cherchant à inciter les enseignants à prendre en compte la complexide ces ressources dans leur approche de l’argumentation, aussi bien dans leur propre formation que dans leur activité d’enseignement. Du point de vuethéorique, l’étude s’inscrit au sein des Tories de l’argumentation dans le discours et s’appui sur des études centrées sur des aspects linguistiques (indices de l’oral,richesselexicale, structures syntaxiques et morphosyntaxiques), énonciatifs (subjectivité, polyphonie, deixis, modalités linguistiques) et textuels (reprises anaphoriques, progression thématique, connectivité, référenciation et organisation textuelle). Les analyses effectuées nous nent à la conclusion que dans l’enchaînement de thèses et arguments pour la construction de l’argumentation participent et collaborent des ressources linguistiques, énonciatives et textuelles diverses que l’étude de l’argumentation ne peut négliger, surtout dans un contexte d’enseignement spécifique, comme nous semble être le cas de l’école mozambicaine. Parallèlement, les analyses nous permettent de constater qu’il existe des caractéristiques particulières de la production écrite issue de chacun des deux établissements scolaires étudiés. Il s’avère qui ces caractéristiques découlent du profil sociolinguistique des élèves.

    Mots clés  : référenciation, construction argumentative, ressources linguistico-énonciatives et textuelles, plan de texte, enseignement secondaire.